Kaerizaki
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Petit forum pour discuter de tout : Photographie, Graphisme, Asie, et tant d'autres sujets.
 
AccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion
-33%
Le deal à ne pas rater :
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur rapide
99.99 € 149.99 €
Voir le deal

 

 Mes [vieux] poèmes

Aller en bas 
AuteurMessage
Lilly
Directrice de l'asileuh
Directrice de l'asileuh
Lilly


Féminin
Nombre de messages : 1559
Age : 33
Localisation : La Lune
Date d'inscription : 10/02/2009

Mes [vieux] poèmes Empty
MessageSujet: Mes [vieux] poèmes   Mes [vieux] poèmes Icon_minitimeMer 18 Mar - 16:18

A une époque j'arrivais à écrire des poèmes. Depuis j'ai perdu l'inspiration, mais bon... xD
Soyez indulgents, ces poèmes sont très vieux xD 5 ans maximum, le plus récent ayant 2 ans ! xD (bon, en fait j'vous met le dernier que j'ai fait... qui a quelques mois ^^").

Illusion

Je ferme les yeux,
Une ombre se dessine,
J'avance pour mieus la distinguer,
Mais elle fuit.

J'essaye de mieux le voir,
Mais elle devient floue,
Je tends les bras,
Mais je ne touche que du vide.

J'essaye de l'entendre,
Mais seul le vent parvient à mes oreilles.
Je réalise alors,
Que ce n'est qu'une Illusion.


____________________________________

Que faire ?

Parfois la vie nous tourne le dos
Alors on se renferme, les yeux clos
Et enfin on pense qu'à nous
Où on a envie de quitter tout
Les gens qu'on aime, famille et amis
Et on dit que tout est fini...

Des gens tentent de nous remonter
Mais à bout de force, les dés sont jetés
Même si le destin peut se tromper
On sait que notre tour est arrivé
Alors on ferme les yeux pour rêver
Des personnes qu'on aimait...

Sans nous le monde continue
Juste l'entourage est très ému...
Mais certaines personnes ont une cicatrice
Très douloureuse et profonde qui n'est pas factice
Ils ne pensent qu'à une chose
Qu'on n'entend pas, nos oreilles closes...


____________________________________

Amour déchu tel un ange...

Un jour tu m'es apparu
Tel un mirage dans le désert
Dès lors j'ai su
Que je t'aimerai et j'ai souffert

Très vite, on s'est enflammés
Tel un feu plein d'air
Un amour été né
Enfin, le croire et se taire

Tu devins très important pour moi
Telle une maladie dans un corps
Telle une pensée pleine d'émoi
Ces illusions furent mes tords

Tu me fis des belles promesses
Dans lesquelles je croyais sans cesse
Ensuite les doutes arrivèrent
Tels des sangsues sanguinaires

La réalité m'est tombée dessus
Et a ouvert mes yeux clos
tel un ouragan
Qui cri son malhuer et son désespoir

Maintenant je suis
Tel un ange déchu par l'amour...


____________________________________

Mon esprit est noir...

Mon esprit est noir,
Noir de désespoir.
Je n'ai plus de voix,
Car je cris ma peine sur les toits,
Mais le monde est sourd,
Et ce chagrin est de plus en plus lourd.
Choisir entre la vie et la mort
Est un triste sort,
En finir avec la vie et ses soucis
Ou résister et les surmonter avec envie.

Souffrir et se taire
Chose impossible à faire,
Car c'est s'autodétruire,
Même si parler est un ca à franchir,
Se confier c'est se libérer
D'un problème insurmonté,
Enfin se faire entendre
Et voir des mains se tendre
Pour enfin nous repêcher
Et à la surface, nous faire remonter.

Mon esprit est noir,
Noir de désespoir.
Enfin voir le jour,
Et être entourée d'amour,
Réapprendre à sourrir,
Enfin pouvoir aimer
Et vers les autres se tourner,
Oublier le passé
Et tourner la page.

Souffrir et se taire
Chose impossible à faire.


____________________________________

My tears are flowing

Une douleur me sère la poitrine...
Je ne sais que faire, j'ai peur...
Je ne peux les contenir, elles montrent ma douleur,
Car du font de moi sort cette eau cristalline...

Une folle et triste envie m'envahit,
Celle d'être enfermée dans ma bulle,
Là, où enfin, je ne me sens plus nulle,
Et où dans la tranquilité de la solitude, je survis...

Perceras-tu ma bulle pour me libérer
De cette souffrance que tu as créée ?
Ou me laisseras-tu périr dans la solitude
Qui devient pour moi une habitude ?


____________________________________

6

Sans hésiter, tu saisis la main que je te tendais,
Découverte de l'autre et souvenirs en commun.
Un lien, un désir, une passion partagée.
Hésitant, la situation se figea.

Un manque, toi;
Une peur, celle d'être séparés trop tôt, trop vite.

Tant que ce lien, aussi ambigu soit-il, existera,
Je ne les oublierais pas, ton sourire, ton regard.
Besoin de ta présence à mes côtés, un contact,
Besoin de toi tout simplement.



Enjoy...
Revenir en haut Aller en bas
http://harumi-nya.deviantart.com
 
Mes [vieux] poèmes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaerizaki :: Art en Vrac :: Ecrits-
Sauter vers: